*Première phrase

Mala Vida

Mala Vida –  Marc Fernandez

Préludes (département du Livre de Poche), 2015, 277 pages

Une enquête menée de nos jours en Espagne par un journaliste de radio et qui concerne ce drame des bébés volés aux opposants du régime sous Franco. Une enquête qui va mêler l’Eglise, la Justice, l’extrême droite, une transsexuelle et une avocate. Des meurtres punitifs, des allers-retours en France, beaucoup de discussions, une solide connaissance du sujet à n’en pas douter. Mais une narration très blanche pour ce roman noir, une succession de phrases courtes (voire répétitives) qui ne m’ont laissé aucune place pour m’intéresser réellement aux personnages, que j’ai trouvé stéréotypés, en permanence à leur place attendue dans le déroulé d’une intrigue qui ne comporte aucune surprise.

Logo Grand Prix Lectrices ELLE

 

 

Publicités