Immortel strip

« Les derniers jours d’un immortel » – Gwen de Bonneval (dessin) & Fabien Vehlmann (récit)

Futuropolis 2010, 2013, 150 p.

Immortel

Imaginez un monde où toutes les races de toutes les planètes interagissent, en bonne intelligence le plus souvent, mais avec encore beaucoup de heurts dus aux incompréhensions : c’est d’une complexité infinie d’appréhender le psychisme ou le mode de vie d’aliens dont la forme même nous échappe, parfois. Heureusement, il existe un individu, un type très fort, Elijah. Il est exopsychologue, il est LE référent, une vedette. Doté, comme tout le monde, de plusieurs échos – des autres « soi » que l’on active ou non, et dans lesquels on peut transférer tout ou partie de nos pensées/souvenirs, il vit depuis quelques trois cent années, et lui seul décidera du moment où il mourra « complètement », s’il en décide ainsi un jour. Elijah est très occupé, contrairement à ce qu’on pourrait croire, une police est plus que jamais nécessaire, diverses affaires sollicitent son attention, en parallèle avec sa vie privée qui connaît elle aussi quelques remous. En toile de fond, une interrogation philosophique profonde et à plusieurs niveaux… Une BD passionnante qui a raflé de nombreux prix en 2010 et qui les mérite tous, tant elle parvient à nous présenter un univers plein de ramifications mais très limpide, le tout dans une tonalité très tranchée comme recouverte d’un voile de nostalgie. Pénétrant. KBD s’était penché (à plusieurs, selon leur principe) sur ce cas.

Logo BD Mango Vert38° participation aux BD du mercredi de Mango !

Publicités