L’écriture et la vieLaurence Tardieu

Editions des Busclats, 2014, 104 pages

Tardieu

« Evidemment, l’histoire touche. Evidemment. Mais l’histoire, qu’est-ce que c’est, en littérature ? Rien, juste un cadre. C’est à l’intérieur du cadre que ça se passe. C’est dans la langue, dans le son. Et le son, qui m’en parle, du son ?« 

« Les éditions des Busclats se proposent de publier des écrivains reconnus à qui elles demandent de faire un pas de côté. D’écrire en  marge de leur oeuvre (…). » C’est exactement ce que fait ici Laurence Tardieu, en nous conviant à l’accompagner pas à pas dans son blocage d’écriture. Elle écrit depuis toujours, elle a publié 4 romans à partir de 2002, puis quelque chose s’est déclenché à partir de « Rêve d’amour » (2008) et « La confusion des peines » (2011) a tout bloqué; depuis, elle n’arrive plus à écrire, du moins, ce qu’elle écrit lui semble faux. Et ce qu’elle nous propose ici, c’est sa réflexion sur le sujet. Pourquoi, comment, quel est le sens, le but, vers quoi doit-elle se diriger, par quelles étapes peut-elle passer, tout est décortiqué et j’ai trouvé le tout incroyablement fascinant et très émouvant : c’est la première fois, pour moi en tout cas, que le processus d’une réflexion est ainsi offert, je trouve la démarche d’une générosité inouïe. Comment penser ? Qu’est-ce que c’est que se poser une question, et la creuser, toute seule, avancer, par quoi passe-t-on, comment on fait ? Bien sûr le propos est très intime, et la concerne elle au premier et au dernier chef, mais elle atteint l’universel en nous offrant tout ça très sereinement. Lecture indispensable, selon moi ! L’avis de Cathulu.

Publicités