« Il avait l’air timide, intelligent et moche comme une pieuvre.« 

Comme des images –  Clémentine Beauvais

Editions Sarbacane, 2014, 204 pages

beauvais

C’est l’histoire d’une jeune fille, de nos jours, dans un prestigieux lycée parisien. Le genre de lycée qui affiche ses 100 % de réussite au bac, où hors de la mention tu n’existes pas, où l’avenir se construit dès la sixième et passe obligatoirement par une grande école. C’est l’histoire d’une amitié débutée en 6°, justement, et qui va trouver sa dramatique issue en seconde, drame annoncé dès la première page, sauf que l’on comprend lentement qui il va concerner. C’est l’histoire d’un trio, deux jumelles et la narratrice. C’est enfin l’histoire d’une saloperie de l’ère moderne, où Facebook, les smartphones et Internet au sens large ont totalement modifié l’impact des petites vengeances mesquines auxquelles la perte d’un être chéri peut amener, dans un geste impulsif et par nature irréfléchi. Ca fait froid dans le dos, dépassant largement le cadre de l’intrigue, parce que chaque mot est juste, que les situations sont d’une exactitude glaçante, et qu’une atmosphère puissante imprègne peu à peu le lecteur. C’est destiné à la Jeunesse mais peut être lu par tous, et je le conseille vivement. En plus, on peut le gagner sur le blog de l’auteur, qui nous offre un diagramme absolument à mon goût en prime 😉

diagramme

Publicités