Et comment donc le temps s’arrête-il, Mmm ? C’est simple : en regardant un bon film. Ce roman est incroyable à ce niveau-là, il suscite, il provoque, il met en branle un raz-de-marée d’envies toutes plus urgentes les unes que les autres. Comme la bande d’ami(e)s qui se retrouvent tous les mercredis soirs pour regarder un (ou deux) films ensemble, il est im-pos-si-ble de lire ce roman sans avoir envie :

1. D’acheter un meuble (mieux, de créer une pièce) consacré aux DVD.

2. De voir tous les films cités (certains de façon immédiate-maintenant-tout-de-suite) y compris et peut-être même surtout ceux qu’on a déjà vus (quand même !) en relisant juste après ce qui en a été dit dans le roman.

3. De frotter toutes les lampes qui nous tombent sous les yeux pour faire apparaître une Felisa dans notre vie.

4. D’entreprendre un classement, une liste, de quoi calmer une espèce de besoin forcené de farfouiller et d’ordonner.

5. D’ouvrir un cahier de citations-ciné.

6. De faire lire ce roman à tout le monde et de refuser d’entendre une quelconque réticence.

Déjà en cours de lecture j’ai écrit  à Caro (en disant fifille, il FAUT que tu lises ce roman), aux Piles (en disant ah ah comment tu vas gonfler ta compilation) relu le billet de Cachou et son échange avec l’auteur dans les commentaires et commencé à chercher quelques dvd histoire de. Maintenant que j’ai terminé le roman, je ne suis pas aveugle à ses côtés bancals (excessivement gentil) mais ils n’ont aucune importance : j’ai aimé, j’ai frétillé tout au long de ces 450 pages et j’en sors dynamisée, gaie, boostée, rafraîchie même – avec la neige et tout – avec en plus l’envie de relire Francis Dannemark.

« La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis » – Francis Dannemark (Robert Laffont 2012)

dannemark

« Aller droit raccourcit les distances, et aussi la vie. » Antonio Porcha, Voix.

 « You’re crazy about me, aren’t you ? – Yes.- I go for you too. – I’m glad of it. » Born Yesterday, Cukor.

« How much wood would a woodchuck chuck if a woodchuck could chuck wood ? » (A haute voix, très vite.)

En ont parlé : Matoo, Cachou, Lalydo, Laura, L’Irrégulière, Le livre d’après, Tasha, Armalite, …

La BA du roman, sympa comme tout

Publicités